Les Ludophages

Pour écrire ou répondre ,enregistrez vous,
pour une simple visite clic sur ne plus afficher.

    Europa Universalis

    Partagez
    avatar
    Shok Nar

    Messages : 138
    Date d'inscription : 06/02/2012
    Age : 37
    Localisation : quelque part dans les limbes

    Europa Universalis

    Message par Shok Nar le Jeu 29 Mar - 14:48

    EUROPA UNIVERSALIS
    http://www.trictrac.net/jeux/centre/imagerie/boites/1988_1.jpg

    Jeu français de Philippe Thibault
    Date : 1993
    Nombre de joueurs : 1 à 6 (idéalement 6 pour jouer la Grande Campagne)
    Style : Monster game historique
    Durée du jeu : Une après-midi pour un scénario simple (^^) à deux ans pour la grande campagne (à raison d'une séance par mois)

    Ce jeu est un OVNI dans la ludothèque française. Totalement à part. Je parlerai longuement de ce jeu. Pour l'instant, une simple présentation de la boîte :

    Le jeu comprend :


    - 20 scénarios de batailles


    - 5 scénarios en solitaire

    - 7 mini-campagnes

    - 1 grande campagne (1492-1792)= 100 heures de jeu minimum


    Le matériel de la boîte :




    - 1412 pions (pas de rangement)


    - 2 dés à 10 faces

    - 2 cartes (posters) Europe et Monde (90 x 60 cm)

    - 1 livret de scénarios de 48 pages A4

    - 1 livret d'annexes de 40 pages A4

    - 6 aides de jeu (4 pages l'aide de jeu)

    - 1 livret de règles de 50 pages A4 (sur une page, 3 colonnes écrites en petit)


    Thématique du jeu :




    1492 - 1792 : trois siècles d'expansion européenne qui ont vu les
    nations de ce continent émerger du Moyen-Age et croître à la taille
    d'empires mondiaux. Parallèllement à cette expansion territoriale,
    l'essor culturel, économique, scientifique s'est généralisé, surtout
    pour les puissances occidentales et maritimes.



    Avec Europa universalis, jusqu'à 6 joueurs vont s'affronter en
    prenant en main la destinée d'une grande puissance européenne et tenter
    de la mener jusqu'au faîte de la puissance, égalant ou surpassant si
    possible la performance historique de son homologue de l'époque.



    En tant que rois de France, d'Angleterre, du portugal ou d'espagne,
    Stadhouder des Provinces-Unies, Tsar de toutes les Russies, doge de
    Venise ou encore Sultan de la Sublime porte, ils devront développer leur
    industrie, leur commerce intérieur et extérieur, leur flotte marchande,
    leurs colonies et comptoirs, tout en maintenant la sécurité, la
    stabilité, et la prospérité de leur régime.



    Pour se faire, il leur faudra accroître le nombre de territoires
    sous leur contrôle ou celui de leurs vassaux, par la guerre ou la
    diplomatie, dans la limite des moyens que l'époque en cours leur
    autorise. A cette fin, les différents Chefs d'Etat devront utiliser au
    mieux leurs capacités propres, administratives, diplomatiques ou
    militaires, en faisant attention de ne pas se laisser distancer dans la
    course aux technologies nouvelles de l'art militaire, terrestre ou
    naval, ou encore dans celle de l'expansion coloniale.



    Aucun joueur ne sera à l'abri des évènements diplomatiques,
    militaires et économiques qui vont secouer l'Europe et le monde durant
    ces trois siècles, tout comme ils devront affronter les aléas des
    difficultés internes politiques, économiques et religieuses propres à
    leurs régimes.



    A terme, seule la constance, la persévérance et une stratégie bien
    menée seront récompensées. les coups d'écalt de dernière minute ne
    suffiront pas pour remporter la victoire au bout de ces 300 années.



    Une gestion saine et complète de l'économie, l'utilisation optimale
    des chefs militaires qui feront leur apparition, une diplomatie active
    et adaptée aux objectifs vitaux de chaque puissance sont les outils du
    succès mais ne le garantissent en rien.



    La fortune et l'adresse ne manqueront pas de donner à chacun, au
    cours des 60 tours de jeu couverts par Europa Universalis, les moyens de
    parvenir au sommet, sous réserve de ne pas s'abandonner au désespoir
    lors des moments difficiles que chacun connaîtra surement, au même titre
    que la puissance et la gloire...



    Descriptif issu du dos de la boîte.

    je suis totalement fou de ce jeu, que je n'ai jamais pu cependant terminer. A raison d'une séance tous les deux mois, nous étions parvenus au tour 17 (sur 60) de la Grande Campagne lorsqu'un de nos joueurs a quitté la région pour son travail. Et nous n'avons jamais pu poursuivre.

    C'est clairement un jeu pour passionné (mais pas forcément par l'histoire), qui nécessite de l'investissement, du temps, de la motivation. J'ai créé (ou récupéré parfois) heureusement des aides de jeu informatisés qui aident grandement les joueurs dans leur tâche.

    C'est un jeu de geek pour geek et j'adorerai relancer une session si seulement je trouvais assez de joueurs pour le faire (avis aux amateurs^^) !

      La date/heure actuelle est Dim 16 Déc - 11:40